Fête du Quartier Notre-Dame du Thil

L'UBB a participé à la fête du quartier notre Dame de Thil, organisée par l'association "SOSIE" présidée par madame Fatima ABLA.
Nous avons tenu un stand sur le thème de la berbérité avec des expositions sur la biographie de personnages célèbres, des livres ainsi que des robes et objets traditionnels.
En fin de journée le groupe de musique de l'UBB a fredonné quelques chansons kabyles.
 
        

Exposition de l'UBB

        

Les musiciens

Classé dans : Activités UBB Mots clés : aucun

Youcef Zirem



Biographie

Ingénieur d'état en hydrocarbures de formation, diplômé de l'IAP de Boumerdès, il entame une brève carrière dans le secteur industriel à Hassi Messaoud et à Boumerdès avant de devenir journaliste à la suite des évènements tragiques d'octobre 1988. Militant pour la démocratisation de l'Afrique du nord, militant des libertés, de la culture amazighe, humaniste, il publie des livres depuis le mois de novembre 1995. En tant qu'homme des médias, Youcef Zirem a participé à la rédaction de nombreux journaux comme Le Quotidien d'Oran, la Nation, l'Opinion, Le Quotidien d'Algérie, L'Evénement, El Djazira, Libre-Algérie ou encore La Tribune. Il a dirigé également en 2003 la rédaction du Kabyle de Paris. Installé à Paris, Youcef Zirem collabore à de nombreux médias français et internationaux. Toujours à Paris, Youcef Zirem présente l'émission hebdomadaire, "Graffiti", sur BRTV, depuis le mois de février 2012.

 

Œuvre

Il est l'auteur du roman, la Vie est un grand mensonge. Cette fiction raconte l'histoire de l'Algérie depuis le début des années 1980 jusqu'à aujourd'hui. La Vie est un grand mensonge continue les quêtes de l'auteur entamées déjà par les Enfants du brouillard (recueil de poésies paru à Paris en 1995 aux Éditions Saint-Germain-des-Prés).Youcef Zirem est l'auteur de nouvelles (L'âme de Sabrina, ed. Barzakh, Alger 2000) et d'un essai, La Guerre des ombres, les non-dits d'une tragédie, publié aux éditions GRIP-Complexe à Bruxelles en 2002. Cet essai passe en revue les travers du système algérien. En 2001 Youcef Zirem a également publié un autre recueil de poèmes en France, Autrefois la mer nous appartenait, repris par les éditions El Ikhtilef (Alger) sous le titre de Je garderai ça dans ma tête. Youcef Zirem a publié en décembre 2009, aux éditions Sefraber, un roman, Le Chemin de l'éternité. Au mois de septembre 2012, Youcef Zirem a publié, aux éditions l'Harmattan, à Paris, "le Semeur d'amour", un recueil de textes poétiques."Le semeur d’amour est le titre qu’a choisi l’auteur établi depuis une dizaine d’années à Paris. L’enfant de l’Afkadou qui avait collaboré dans de nombreux titres de la presse nationale revient ainsi avec cette nouvelle production éditée par l’Harmattan à ses premières amours. Zirem est d’abord poète avant que les épreuves vécues par les siens ne l’inspirent pour des romans. Ses poèmes sont porteurs à la fois des doutes, des révoltes et de l’immense tendresse de cet éternel rebelle.", écrit le quotidien algérien El Watan à propos de ce livre. Au mois de mars 2013, il fait sortir un autre roman, aux éditions Michalon, à Paris, "L'Homme qui n'avait rien compris". Dans son édition du 24 février 2013, le quotidien le Parisien écrit à propos de ce roman : " Daniel est le rescapé mélancolique d'une Algérie aux espoirs dévastés. À Paris, ce flâneur des deux rives, serveur dans un restaurant, rancunier inguérissable à l'égard de son père, avance à la godille entre ses souvenirs, ses déchirures, les femmes et son ami Laurent. Il y a un côté « choses vues » proche du journal intime, une philosophie du bon sens qui se nourrit du moindre chemin de traverse. Et dans l'écriture du poète et romancier algérien Youcef Zirem, une façon digne et simple de dire l'humilité brouillonne de la condition humaine." Au mois d'avril 2013, il publie également un essai, aux éditions Yoran Embanner, "Histoire de la Kabylie", une synthèse de 20000 ans d'histoire de cette région de l'Afrique du nord."(...) l’écrivain et journaliste Youcef Zirem résume dans son Histoire de Kabylie, avec le sous titre "le point de vue kabyle", les principaux événements historiques qui ont marqué cette région. L’ambition manifeste de cet ouvrage est de réaliser une cartographie historique de la Kabylie avec une écriture simple pédagogique et sans fioriture. Mais plus encore, le lecteur trouvera une mine d’informations sur le passé mais aussi les 50 dernières années.", écrit le quotidien en ligne le Matin. À bien des égards, " Histoire de la Kabylie" apporte un nouveau regard sur l'Histoire ancienne et récente de la Kabylie. La deuxième version de " Histoire de la Kabylie", augmentée et actualisée, est sortie à la fin du mois de décembre 2014.

 

Journaliste

En tant que journaliste, Youcef Zirem détient le record des démissions dans la presse algérienne1. Souvent victime de censure, il a toujours lutté pour la liberté d'expression et les droits de l'Homme en Algérie. Youcef Zirem a écrit, entre autres, pour Alger-Républicain, Le Quotidien d'Algérie, l'Opinion, L'Evénement, L'Observateur, la Nation, El Haq, le Quotidien d'Oran, la Tribune, le Jeune Indépendant, Algérie-actualité, El Mouhaqaq et Djazairenews. En France, il a écrit pour le Point, Ouest-France, Managers et Panafrica.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Youcef_Zirem


HISTOIRE DE KABYLIE : LE POINT DE VUE KABYLE DE YOUCEF ZIREM


Militant de la culture kabyle et des droits de l'Homme, Youcef Zirem est romancier, poète et journaliste. Il est l'auteur de nombreux livres dont « le Chemin de l'éternité », « le Semeur d'amour », « les Enfants du brouillard » ou encore « l'Homme qui n'avait rien compris ». Installé à Paris, il anime une émission, « Graffiti », sur BRTV. (Berbère Radio Télévision

 

Le point de vue kabyle» de Youcef Zirem

 

«Terre des hommes libres, la Kabylie puise sa force dans sa longue Histoire et sait toujours résister à ceux qui veulent la soumettre».

 

Depuis plus de 20 000 ans, la Kabylie est habitée par une population dynamique et pacifique qui fait de la Liberté la valeur la plus sacrée de son existence. Terre de toutes les convoitises, la Kabylie a vu défiler de nombreux envahisseurs. : les Phéniciens puis les Romains, les Vandales, les Byzantins, les Arabes, les Espagnols, les Turcs et enfin les Français. Une fois islamisés, les Kabyles vont participer à la création de différentes dynasties musulmanes . Quand en 1518 les Turcs prennent Alger, ils n'arrivent pas à soumettre cette région rebelle. Les Français ne viennent à bout de la résistance kabyle qu'en 1872. Lorsque la guerre d'Algérie éclate, la Kabylie est l'un des plus grands bastions de cette lutte pour la liberté. Mais une fois l'indépendance acquise, le régime d'Alger n'a pas cessé de marginaliser cette région qui ne se laisse pourtant pas faire. La Kabylie se bat toujours pour ses valeurs, sa langue et sa culture ancestrales.

On trouvera dans les treize annexes des précisions concernant la musique, la diaspora, le drapeau, l'hymne kabyle avec la partition...

 

Militant de la culture kabyle et des droits de l'Homme, Youcef Zirem est romancier, poète et journaliste. Il est l'auteur de nombreux livres dont « le Chemin de l'éternité », « le Semeur d'amour », « les Enfants du brouillard » ou encore « l'Homme qui n'avait rien compris ». Installé à Paris, il anime une émission, « Graffiti », sur BRTV. (Berbère Radio Télévision)

Classé dans : Ecrivain Mots clés : aucun

Mokrane Gacem

Survol du parcours de Gacem Mokrane.

Militant humaniste à l'engagement politique aux multiples facettes, diversifiées et complémentaires. L’adversité a marqué son enfance et a nourri en lui une révolte déterminée et radicale. Ses  premières rencontres et lectures, en milieu scolaire, lui feront découvrir la pensé politique et paticulièrement le marxisme, un système de pensé rigoureux, qui lui servira à se forger ses propres opinions et positions en toutes autonomie.

 Très tôt engagé, dans des actions de masse, il se fera remarquer par l'académie Bebère puis par le Pags. Il fera ses débuts militants. Après ce premier passage au Pags, au début des années 1970, Il se lance dans plusieurs tentatives de création d’organisations politiques.

Si ces tentatives ont été multiples, la trame de ce parcours est une et une seule, exemplaire de rectitude : la volonté de faire émerger, dans le paysage politique algérien, une force politique authentiquement révolutionnaire. Une démarche qui se voulait une alternative au dogmatisme du Pags et à l’infantilisme de l’extrême gauche. Cercles marxistes, Organisation E-thawra, Gauche du MCB, Action Culturelle des Travailleurs, Syndicat autonome des travailleurs, comités autonome des étudiants, Organisation autonome des Enfants de Chouhadas… autant d’expériences qui jalonnent ce riche parcours, et illustrent la difficulté inhérente , dans le contexte algérien, à la création d’un instrument révolutionnaire qui soit réellement lié à une dynamique de libération sociale et politique.

 En 1986, il renouera avec le Pags. Un Pags qui a fini par s’élever contre la dérive ultra-libérale de Chadli et qui, de ce fait, se retrouvait durement réprimé. Il y demeurera jusqu’en 1993, date à laquelle il prend du recul et se soustrait à l’engagement « organique », sans pour autant renoncer à l’idéal qui le guide toujours : la libération de l’homme de toute aliénation

Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

YENNAYER 2965


Comme tous les ans depuis 2006, l’UBB célèbrera la nouvelle année berbère, Yennayer 2965, le 17 janvier 2015 à l'Espace Pré Martinet, 17 rue Pré Martinet, 60000 Beauvais.
Au programme : conférence, débat, exposition, défilé, débat, concert.


Ce programme est possible grâces aux aides de la "municipalité de Beauvais" (soutien financier), "L'agglo du Beauvaisis" (mise à disposition des locaux), "conseil Général de l'Oise" (soutien financier), le conseil Régional "Picardie en fête" (soutien financier) , l' association d'entre-aide "Olivier Dassault" (aide financière), le "Crédit Agricole" (impression des affiches) et les commerçants de Beauvais et autre (les nom des entreprises vous seront communiqués plus tard). Et c'est aussi grâce aux soutiens moraux de tous les élus de tous les bords.

>>>>>>>> Au programme :

- Conférence-débat sur les traditions de cette fête ancestrale qui est "Yennayer". Les personnes désireuses de raconter leurs expériences sont les bienvenues.

- Exposition : tenues traditionnelles des régions d’Algérie (Malika et Leila), bijoux kabyles (Amokrane) et poterie (collection personnelle des adhérents).

- Défilé : "prêt-à-porter" de plusieurs régions d’Algérie. Tenues prêtées par Leïla Malika et les autres membres de l’association.

- Repas : un couscous (repas traditionnel berbère) préparé par les adhérentes de l’UBB. La table sera décorée par Leila en compagnie des adhérents bénévoles. Les assiettes et couverts prêtés par Ben.

- Musique : musique kabyle à l’honneur, avec le chanteur "Rabah Asma".


L’Union des Berbères du Beauvaisis est une association du réseau CBF.

Voir en ligne le site "Yennayer 2964"

Classé dans : Yennayer Mots clés : aucun

YENNAYER 2964 janvier 2014)

 

Classé dans : Yennayer, Activités UBB Mots clés : aucun